BTS

Le Brevet de technicien Supérieur est une formation Post Bac en 2 ans.

4 Brevets de Technicien Supérieur sont proposés au Lycée Jean-Pierre Timbaud :

 

MÉTIERS DU GÉOMÈTRE-TOPOGRAPHE ET DE LA MODÉLISATION NUMÉRIQUE

Le titulaire du BTS Métiers du Géomètre-Topographe et de la Modélisation Numérique est un technicien supérieur spécialisé dans les relevés d'environnements existants, urbains, péri-urbains ou ruraux (extérieurs comme intérieurs). Après avoir capturé la réalité du terrain en 3D, il élabore des modèles numériques tridimensionnels renseignés à partir des relevés effectués ou par conception assistée par ordinateur à partir des documents projets (bâtiments, ouvrages d'art, etc ...).
Il est capable d'établir les documents techniques 2D et 3D rendant compte d'un état des lieux avant ou après un projet et de participer aux activités de bureau d'études relatives aux projets d'aménagement de l'espace (urbain ou non) et de la propriété foncière.

Métiers, débouchés professionnels

  • Les Cabinets de Géomètre-Expert
  • Les Bureaux d'études (Topographie, Urbanisme, Génie civil....)
  • Les Services Techniques des grandes villes
  • Des administrations (cadastre, DDE...)

Contenu de la formation :

  • Enseignement général (Français, Anglais, Mathématiques et Physique)
  • Enseignement professionnel (mesures sur le terrain, traitement numérique et graphique des mesures sur ordinateur, instruments et méthodes topographiques, domaines d'intervention du géomètre (urbanisme, lotissement, copropriété...), droit économie et gestion d'entreprise
  • Un stage de 8 semaines en entreprise en fin de 1ère année. 

Condition d'inscription (accès) :

Elle est réservée principalement aux titulaires d'un BAC S, STI2D ou d'un Bac Pro Technicien Géomètre Topographe (mention B ou TB). Procédure APB obligatoire.

Poursuite des études :

Ecoles d'ingénieur (ESGT au Mans ou INSA de Strasbourg) ou à l'Université (urbanisme, SIG,...).

Une formation pour un emploi en bureau d’études dans la conception des ossatures en acier.

Métiers, débouchés professionnels

Les techniciens supérieurs se voient très vite confier des responsabilités, ceci d’autant plus facilement que les entreprises sont en général de taille moyenne. Ces responsabilités ne sont pas seulement techniques, elles englobent souvent tous les problèmes à résoudre, de la commande à la livraison d’un ouvrage.

Contenu de formation

  • Enseignement général : français, mathématiques, anglais, gestion d’entreprise
  • Enseignement professionnel :
    • mécanique des structures
    • technologie des ossatures
    • application des règles européennes de calcul des constructions métalliques
    • DAO
    • connaissance des méthodes et moyens de réalisation
  • un stage de 8 semaines en milieu professionnel en fin de 1ère année.

Conditions d’inscription (accès)

Recrutement au niveau d’un baccalauréat avec ou sans formation technique, d'un Bac Pro TCI ou OB (mention B ou TB).

Poursuite d’études

Poursuites possibles en IUP, Universités et Ecoles d’ingénieur : licences professionnelles, prépa ATS, diplôme d’ingénieur.

BÂTIMENT

La formation prépare des techniciens polyvalents pouvant participer aux études techniques, à la préparation, à la conduite et à la gestion d’un chantier.

Métiers, débouchés professionnels

  • La direction de travaux (chef de chantier)
  • Le conducteur de travaux (le gestionnaire de chantier)
  • Les études techniques (le projeteur qui réalise les plans)
  • Le technicien des méthodes
  • Les activités commerciales
  • La maîtrise d’oeuvre d’exécution
  • La coordination de travaux
  • La coordination de sécurité

Contenu de la formation

  • Enseignement général : français, anglais, mathématiques, physique
  • Enseignement professionnel : projet, étude des constructions, coordination de travaux, topographie, laboratoire
  • Stage de 8 semaines en milieu professionnel en fin de 1ère année

Conditions d’inscription (accès)

Bac STI2D AC et EE, Bac S, les brevets de technicien encadrement de chantier, Bac pro Economiste de la construction, Bac Pro Technicien Géomètre Topographe.

Poursuite d’études

Formations complémentaires d’une année, IUP, licence professionnelle, Prépa ATS, Ecole d’ingénieur par alternance.

 

MANAGEMENT ÉCONOMIQUE DE LA CONSTRUCTION

 

Le technicien supérieur « Management Économique de la Construction » est un professionnel intervenant à toutes les étapes d’une opération de construction : dès l’expression du besoin de construire exprimé par le client jusqu’à la remise des clés du bâtiment lors de la réception. Ses missions sont très diversifiées, elles apportent une garantie de la maîtrise des coûts, des délais et de la qualité. Le technicien supérieur « Management Économique de la Construction » intervient sur les choix constructifs et les caractéristiques des matériaux et des équipements pour garantir la conformité du projet aux réglementations, satisfaire le besoin exprimé par le client et respecter le budget du projet de construction.

Métiers, débouchés professionnels

    •    à titre de salarié du secteur privé (entreprises de la construction, cabinets d'économistes, cabinets d'architectes, bureaux d'études techniques, maîtres d'ouvrage...)

    •    à titre de salarié du secteur de la fonction publique ou assimilée

    •    à titre libéral ou assimilé


Contenu de la formation

    •    Enseignement général : français, anglais, mathématiques, physique
    •    Enseignement professionnel : analyse du projet et de son contexte, étude quantitative, études descriptive et économique, analyse et suivi financier, suivi technique

    •    Stage de 8 semaines en milieu professionnel en fin de 1ère année 


Conditions d'inscription (accès)

    •    Bac généraux et technologiques, Bac Professionnel

Poursuite d’études

    •    Licence professionnelle en Économie de la Construction, Formations complémentaires d’une année (entretien et rénovation), IUP, classes Prépas ATS, Ecoles d’ingénieurs (ECOTEC,...), Formations sous tutelle de l'UNTEC (Union Nationale des Économistes de la Construction et des Coordonnateurs)