CAP

3 Certificats d'Aptitude Professionnelle sont proposés au Lycée Jean Pierre Timbaud :

 

MAÇON

Pour quoi faire ?

A partir de la lecture de plans de construction, réaliser la maçonnerie de maisons individuelles ou de petits immeubles d’habitation (assemblage de parpaings, coffrage de poteaux, poutres de planchers, mais aussi des travaux d’intérieur : chape de ciment, enduits, pose de carrelage, de conduits de fumée, de carreaux de plâtre...).
Entreprendre la réfection la rénovation du gros oeuvre de maisons anciennes, poser et sceller des charpentes, des escaliers, étayer des planchers, poser des canalisations d’évacuation des eaux.

Comment ?

Le maçon utilise des outils traditionnels (truelle, fil à plomb, niveau à bulle, lunettes de visée) mais aussi des outils mécaniques comme les élevateurs (les grues par exemple) ou les bétonnières et enfin des outils électriques (pistolets de scellement, machines de coupe, marteaux piqueurs...). Le maçon travaille à l’extérieur, en équipe. Il ne doit pas craindre les intempéries ni le travail salissant. Il lui faut faire preuve d’un minimum d’habileté manuelle.

Où ?

Plutôt chez un artisan maçon mais aussi dans une PME et, parfois, dans une grande entreprise du bâtiment.

Formation (1ère année/2ème année)

  • Enseignement technologique : 18/17,5h
  • Enseignement général : 15,5/15h
  • Périodes de Formation en Entreprise : 14 semaines sur 2 ans

Poursuite d’études

De plus en plus, le titulaire du CAP Maçon a aussi la possibilité de poursuivre ses études en préparant :

  • un Bac professionnel Intervention sur le Patrimoine Bâti.
  • un Bac professionnel du Bâtiment Gros-oeuvre ou des Travaux Public.

 

MENUISIER ALUMINIUM VERRE

Pour faire quoi ?

En atelier, sur les chantiers, produire, fabriquer des menuiseries, des fermetures, des ouvrages de façade, d'occultation des locaux, du bâtiment à base de profilés en aluminium ou en PVC, de produits verriers, assemblés mécaniquement ou par soudage. La fabrication peut être des séries ou des pièces uniques.

Comment ?

En utilisant des équipements variés pour réaliser les diverses opérations d'usinage et l'assemblage des profilés, en utilisant et en maîtrisant également les techniques manuelles de cette spécialité, découpage du verre...

Où ?

Chez un artisan, sur le chantier, en tant qu'artisan aussi après l'acquisition et la confirmation de l'expérience professionnelle. 

Formation ?

  • Enseignement technologique : 18/17,5h
  • Enseignement général : 15,5/15h
  • Périodes de formation en entreprise : 14 semaines sur 2 ans

Poursuite d'études :

Le titulaire du CAP COB AVMS a aussi la possibilité de poursuivre ses études en préparant  un Bac Pro Ouvrages du Bâtiment : Aluminium, Verre, Matériaux de Synthèse ou Métallerie.

 

RÉALISATION EN CHAUDRONNERIE INDUSTRIELLE

Pour quoi faire ?

  • Décoder et analyser des données techniques relatives à un ouvrage à réaliser.
  • Préparer une phase de travail.
  • Mettre en oeuvre un ou plusieurs postes de fabrication (débit, formage, préparation des élments, assemblage, parachèvement...) à partir de consignes opératoires et contrôler les résultats obtenus.
  • S'associer à la fabrication d'ouvrages au sein d'une équipe.
  • Participer à la fabrication et à l'installation/pose sur le sitede tout ou partie de l'ouvrage.

Comment ?

Il utilise différents outils traditionnels ou numériques. Il peut intervenir en maintenance de premier niveau. Il est capable de rendre copte de son travail et de renseigner des documents de production. Au cours de sa carrière, ses comptétences générales doivent lui permettrent d'évoluer au sein de l'entreprise.

Où ?

Dans des entreprises très diversifiées (entreprises artisanales, PMI, PME, grandes entreprises industrielles). Elles ont comme principaux marchés :

  • les construction aéronautiques, spatiales, ferroviaires, navales ;
  • l'industrie agroalimentaire, pétrochimique et pharmaceutique, papetière, nucléaire et de production d'énergie ;
  • le bâtiment et les tarvaux publics ;
  • le secteur de l'environnement et du développement durable.

Formation (1ère année/2ème année)

  • Enseignement technologique : 18/17,5h
  • Enseignement général : 15,5/15h
  • Périodes de Formation en Entreprise : 14 semaines sur 2 ans

Poursuite des études

De plus en plus, le titulaire du CAP Réalisation en Chaudronnerie Industrielle a aussi la possibilité de poursuivre ses études en préparant :

  • un Bac professionnel Technicien en Chaudronnerie Industrielle
  • un Bac professionnel Ouvrage du Bâtiment option Métallerie